article précédent / suivantaccueil > Chemins de Saint-Jacques > Etre femme sur le chemin de Compostelle commander ce livre

-accueil               la librairie              archives               agenda                éditions               contact              nous trouver Conques
Aveyron
Aubrac
Art médiéval
Pierre Soulages
Chemins de Saint-Jacques
Art moderne et contemporain
Histoire médiévale
Histoire de l'Aveyron
Littérature
Art et littérature
Récits de voyage
Jeunesse
Livres en anglais
Gastronomie de l'Aveyron
Écologie, développement durable

Coups de coeur

Dvd/Cd
librairiecheminsdencre@orange.fr
Tél./Fax. : 05 65 46 22 95
Rue Charlemagne
12320 CONQUES
cgv     frais de port     livraison     plan du site     mentions légales     créditsSearch

Etre femme sur le chemin de Compostelle

Auteur : Guy Dutey
Paru le : 05/01/2006
Editeur : Chronique Sociale
ISBN : 2-85008-604-5
Prix éditeur : 15,00 €

 


Ce livre est un pèlerinage. Ce n'est pas un traité savant. C'est dire que vous allez y rencontrer de nombreux pèlerins, des pèlerines comme s'il en pleuvait! Vous aurez des confidences plein les oreilles, des émotions plein le cœur, peut-être même des souvenirs plein les yeux. On y rencontre beaucoup de monde, c'est dire qu'on s'y rencontre soi-même. Il y a bien des chemins sur notre planète et parmi cent chemins de pèlerinage, notre Camino est bien modeste, mais ce chemin est le nôtre. Il y a des milliards de façons d'être femme mais il se trouve que notre regard se porte, dans les pages qui suivent, sur celles qui ont marché en direction de Compostelle. Semblable à toutes les autres, différente de toutes les autres, chacune d'elles nous dit à sa manière sa vie de femme. Et elles sont plus de deux cents à nous avoir fait confiance. Alors... comment ne pas être ému devant cette femme qui demande comme cadeau d'anniversaire à sa famille réunie la faveur de partir seule vers Compostelle ? Et en vérité, le plus souvent, que savent-elles au juste de ce qu'elles cherchent sur le grand chemin ? Vers quelle part de leur âme, enfouie derrière le quotidien, s'en vont-elles quand elles partent ? N'est-ce pas pour une chasse étrange qu'elles ont temporairement abandonné leur confort, leur environnement familier, leurs certitudes même ?