article précédent / suivantaccueil > Histoire médiévale > Les Wisigoths - peuple nomade, peuple souveraincommander ce livre

-accueil               la librairie              archives               agenda                éditions               contact              nous trouver Conques
Aveyron
Aubrac
Art médiéval
Pierre Soulages
Chemins de Saint-Jacques
Art moderne et contemporain
Histoire médiévale
Histoire de l'Aveyron
Littérature
Art et littérature
Récits de voyage
Jeunesse
Livres en anglais
Gastronomie de l'Aveyron
Écologie, développement durable

Coups de coeur

Dvd/Cd
librairiecheminsdencre@orange.fr
Tél./Fax. : 05 65 46 22 95
Rue Charlemagne
12320 CONQUES
cgv     frais de port     livraison     plan du site     mentions légales     créditsSearch

Les Wisigoths - peuple nomade, peuple souverain

Auteur : George Labouysse
Paru le : 25/04/2005
Editeur : Loubatières
ISBN : 978-2-86266-432-3
Prix éditeur : 20,00 €

 


Les Goths ! Un peuple aujourd'hui encore méconnu, occulté par les manuels scolaires français qui privilégient les images d'Epinal mérovingiennes en guise d'Histoire. Un peuple migrant - connu et décrit par de nombreux auteurs de l'Antiquité tels Tacite, Pline ou Strabon - qui, parti de la Baltique au Ier siècle, n'acheva qu'en 711, en Ibérie, son épopée multi-séculaire. Un peuple de guerriers pluri-ethique - Amale, Balte - qui parvint à se fondre assez facilement dans l'environnement de l'empire romain, tout en conservant sa propre langue, son écriture et son alphabet, sa religion, son histoire mythique... Un peuple nomade peu nombreux qui réussira sa sédentarisation sur de nouvelles terres capables d'assurer subsistance et qui constituera, à l'aube d'un âge qui ne fut pas "moyen", le plus vaste royaume d'Occident, avec ses rois bâtisseurs, ses coutumes, ses lois, ses forteresses... Dans cette Antiquité tardive, les Wisigoths maintiendront et transmettront les valeurs et la culture romaines malgré la disparition du siège impérial d'Occident. L'Europe qui se construit si difficilement aujourd'hui ne peut ignorer cette épopée des Wisigoths qui, de la Scandinavie aux Carpates, du Danube au Tibre et de la Loire au Guadalquivir, de Constantinople à Rome et de Toulouse-la-Palladienne à Tolède ont marqué l'Histoire du continent, en réussissant une synthèse harmonieuse entre les apports germaniques et les acquis de Rome.