article précédent / suivantaccueil > Conques > Conques, moyenâgeuse, mystique, contemporaine NEDcommander ce livre

-accueil               la librairie              archives               agenda                éditions               contact              nous trouver Conques
Aveyron
Aubrac
Art médiéval
Pierre Soulages
Chemins de Saint-Jacques
Art moderne et contemporain
Histoire médiévale
Histoire de l'Aveyron
Littérature
Art et littérature
Récits de voyage
Jeunesse
Livres en anglais
Gastronomie de l'Aveyron
Écologie, développement durable

Coups de coeur

Dvd/Cd
librairiecheminsdencre@orange.fr
Tél./Fax. : 05 65 46 22 95
Rue Charlemagne
12320 CONQUES
cgv     frais de port     livraison     plan du site     mentions légales     créditsSearch

Conques, moyenâgeuse, mystique, contemporaine NED

Auteur : Marie Renoue, Renaud Dengreville
Paru le : 07/2014
Editeur : Editions du Rouergue
ISBN : 9782812606960
Prix éditeur : 35,00 €

 


Halte majeure sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, Conques est de ces villages au charme médiéval. Construit de pierre et de bois, sur des rues pavées de moellons de schiste, il abrite un joyau de l'art roman, une abbatiale d'une élévation exceptionnelle (le voûtement de la nef est porté à 22 m 10). Sainte-Foy oriente encore aujourd'hui presque naturellement les pas du promeneur, montrant une pureté de formes délicatement contrebalancée par des tons de rose, bleu ou jaune, par des sculptures toutes de sobriété ou de dentelles et par un tympan où la précision et l'extravagance du trait semblent témoigner encore de la jubilation de ses sculpteurs médiévaux. Austère, humaine et vivante, l'abbatiale, rythmée, pleine de couleurs minérales et de légères variations, s'est enrichie depuis 1994 des vitraux de Pierre Soulages, alliance parfaite du verre et de la pierre, de la modernité et du patrimoine. Marie Renoue et Renaud Dengreville nous montrent comment l'édifice, en les colorant, s'approprie presque physiquement les verrières les plus modernes qui soient. L'harmonie de l'architecture, des vitraux et de la lumière apparaît ici comme une évidence de beauté. Au fil des pages, c'est une abbatiale aux secrètes splendeurs qui se révèle, spectacle subtil et changeant au gré de la lumière. Ces apparences mobiles invitent à l'arrêt, car voir les modulations colorées, les vitraux, les sculptures et l'architecture de Sainte-Foy de Conques c'est entrer dans un espace où la lumière, qu'on la perçoive ou non comme une présence divine, se fait sens et transforme notre regard.